Pajo d'acuei
Presentacioun en francés
Catalogue dis edicioun
Editouriau dóu mes
  Mescladisso d'archiéu Mescladisso d'archiéu
diciounàri en ligno
Countat
 

Editouriau dóu mes de mai 2019

 

Eleicioun éuroupenco

Bello ajudo à la desparicioun di lengo regiounalo…

Corso

À la debuto dóu mes passa, lou presidènt de la Republico, Enmanuèl Macron avié de se rèndre en Corso pèr acaba soun tour de Franço de la grando barjadisso pèr lou countentamen di gilet jaune.

Li Corse, coume li regiounalisto de tout bord, lou poudien espera sus l’item de la lengo regiounalo.

Se sabié que lou cap d’Estat avié refusa d’acourda à la lengo corso un estatut de cou-óuficialeta emé la lengo franceso, emai pèr countràri se diguèsse “ tout à fait favorable à l’esprit du bilinguisme ”.

N’en saup de nis d’agasso, aquel ome ! Coume lou bilenguisme poudrié pas èstre de baia li mémi dre à dos lengo ?

Sufis de legi la definicioun dóu mot : “ Dispousicioun presso pèr un gouvèr pèr douna à dos lengo parlado dins un païs un estatut óuficiau ”, lou mai bèl eisèmple es lou bilenguisme canadian, sènso parla de nòsti vesin souïsse.

Favourable à l’esperit sant dóu bilenguisme, valènt-à-dire penjo-còu, l’ipoucrite mantèn li bàrri de l’unilenguisme bèn barricada pèr Francés Mitterand emé soun article 2 de la Coustitucioun, - soulet lou francés es la lengo de la Republico.

Mai prudènci vo finocharié pèr èstre bèn reçaupu dins l’isclo, afourtiguè que i’avié de poulìdis avançado : “ L’agrégation de langue corse est créée, la réforme du lycèe et du bac donnera accès au corse en spécialité, et ce pour la première fois, avec un enseignement de quatre heures en première et six heures en terminale. Si je suis hostile à la cooficialité de la langue corse, car il n’y a qu’une langue officielle dans la République, nous tiendrons en revanche les engagements afin de soutenir la vitalité de l’enseignement et de l’usage du corse ”.
Enmanuèl Macron es bèn dins la draio de si davancié, vòu estoufa tranquilet li lengo regiounalo de crento belèu, coume en Corso, que siguèsse lou suport d’un revèi identitàri.

Se baio bono counsciènci, la castagno tubo, sarié pèr evita de vèire lou païs esclapeta, que fau souveta la desparicioun di patoues en bèu countuniaire de l’obro de l’abat Grégoire, emé soun raport de l’an 1794 souto lou couide : “ De la nécessité d’anéantir les patois ”.

225 an qu’acò perduro, d’escanaire en escanaire sara belèu, éu, vitourious que pourtara l’estoucado.

Basto, emé si bèlli paraulo voulié èstre bèn reçaupu en Corso pèr soun grand debat. Couquin de sort ! Fuguè “ l’isclo morto ” emé la rampelado di mouvamen naciounalisto soustengu tambèn pèr li sendicat. Dins lou vilage de Cozzano, ounte se tenguè la grando parlarié sus li sujèt recaufa e recauca, se veguè pas soulamen la mita di Maire de l’isclo ( 160 sus 360 ), e lou presidènt autounoumisto dóu counsèu eisecutiéu de Corso, Gile Simeoni, coume l’independentisto presidènt de l’Assemblado corso, Jan-Gui Talamoni avien refusa de ié veni.

Em’acò l’Enmanuèl Macron manquè pas de dire : “ Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées ou de position ”, e restant ferme sus si pousicioun refusè parieramen lou counvit que i’èro fa pèr assista à-n-un acamp dins l’emicicle de l’Assemblado corso : “ Je ne réponds pas en tant que président de la République à la convocation devant une assemblée territoriale, ou alors c’est une perte de repères profonde.”

Ansin s’es pas leva debat sus la sauvogardo de la lengo corso.

Éuropo

Dins tout, la desparicioun di lengo regiounalo de Franço es bèn dins lou draiòu d’aquelo nouvello Republico en marcho dóu presidènt Macron, quand se vèn de clarouna que la beilesso, la tèsto de listo d’aquéu partit presidenciau pèr lis eleicioun éuroupenco LREM, es aro la menistro Natalìo Loiseau, aquelo que vòu pas que l’ensignamen di lengo regiounalo siegue uno priourita coume l’avèn rapourta dins lou numerò 339 de janvié 2018 de Prouvènço d’aro e avié adeja la responso pèr l’Éuropo davans lou journalisto Francés Letellier :

Francés Letellier : La Charto di lengo regiounalo e minouritàri sara pas signado souto lou quinquenat d’Enmanuèl Macron ?

Natalìo Loiseau : Es pas uno priourita. Au-jourd’uei avès parla dóu sujèt sus la Corso e i’avié li reacioun disènt i’a d’enjò que vuei podon nous evita de nous divisa, dèvon nous encita à nous uni. Quand sian fàci à-n-un chanjamen climati, quand sian fàci à la regulacioun de la moundialisacioun, quand sian fàci à la lucho contro lou terrourisme, se councentran sus ço qu’es impourtant pèr nòsti counciéutadan, se dispersan pas.

Francés Letellier : Li lengo regiounalo, es de dispersioun pèr vous ?

Natalìo Loiseau : Es impourtant que pousquessian s’espremi en Franço. I’a un certan noumbre d’óucasioun de lou faire, d’escolo, mai d’aqui à se dire qu’es lou coumbat qu’anan pourta au nivèu de l’Éuropo, la responso es noun !

Noun de noun ! Aquelo macrounisto vai sènso vergougno ajuda à l’aneientamen di lengo regiounalo ! Vòu pas mena lou coumbat que se meno en Éuropo pèr la sauvo-gardo di lengo minouritàri de nòsti païs.

Tóuti lis aparaire de nosto lengo mancaran pas de prene partit contro aquelo listo de Dono Loiseau, assassinarello de noste parla de Prouvènço.

Que cante, que recante
Canto pas pèr iéu…

Bernat Giély

 

Site nostre :
prouvenco-aro.com
cieldoc.com
Nosto adrèisso eleitrounico :
lou.journau@prouvenco-aro.com

 

 
Mescladisso d'archiéu Mescladisso d'archiéu
 
Se voulès vous abouna escriéure à :
 
"Prouvènço d'aro", 12 traverse Baude, 13010 Marsiho.
 
Se voulès d'en proumié counèisse "Prouvènço d'aro", li tres darnié numerò vous saran manda à gratis, basto pèr acò de nous baia voste noum e vosto adrèisso :
Nosto adrèisso eleitrounico : lou. journau@prouvenco-aro.com
Sèti sociau de Prouvènço d'aro,
"Flora pargue", bast.D,
64, traverso Paul, 13008 Marsiho.
 
Pajo d'acuei Presentacioun en francés Catalogue dis edicioun Editouriau dóu mes Mescladisso d'archieu diciounàri en ligno Countat